Shri Mahesh Ghatradyal

yoga-science-de-vie-shrimaheshShri Mahesh – le hatha-yoga

Né le 11 juillet 1924 en Inde du Sud et orphelin très jeune, Shri Mahesh Ghatradyal fut élevé dans le monastère de Dharwar Mandyr, dans le Karnataka. Il y pratiqua le yoga dès l’âge de cinq ans et suivit les enseignements du maître Swami Mruttunjaya, d’inspiration virashivaïte. Il fut d’abord un grand sportif : champion de course à pied en Inde, il fut envoyé en Europe en 1942 avec une bourse pour suivre l’enseignement de l’Ecole Supérieure d’Education Physique de Joinville. Par la médiation de Swami Siddheswarananda, fondateur de la mission Ramakrishna en France, il fut ensuite accueilli dans la famille de Françoise Dolto. Il vint faire aux élèves de l’Ecole Française d’Orthopédie et de Massage, dont Boris Dolto était le directeur, des exposés et des démonstrations de hatha yoga.

En 1959, il a créé le CRCFI – Centre de Relations Culturelles Franco-Indien – et a ensuite contribué à structurer l’enseignement du yoga en France : en 1969 avec la création de la FFHY – Fédération française de Hatha Yoga – et en 1981 avec celle de l’EIDYT – Ecole Internationale Du Yoga Traditionnel, qui est consacrée à la formation pratique et théorique de professeurs de yoga. En Belgique, il a initié la création en 1971 de la Ligue francophone de Hatha Yoga et en 1979 son Ecole de formation au Yoga traditionnel. On lui doit aussi la création en 1974 de la revue « Yoga et Vie » destinée à mieux faire connaître la culture indienne et le yoga en France et celle en 1994 de l’association humanitaire « France-Inde-Karnataka ». Cette association a édifié en Inde à Halligudi (Karnataka) un hôpital franco-indien pour les personnes défavorisées, travaille aussi à l’amélioration des rendements agricoles, à la relance des activités traditionnelles ou encore au transport gratuit des malades.
Le 25 mai 2005, il a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur pour son parcours personnel exemplaire et sa vie largement consacrée au service des autres, après avoir été déjà élevé Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Il s’est éteint le 21 août 2007 et est honoré en la salle de la coupole du crématorium du cimetière du Père Lachaise à Paris en France.

« L’amour est ma loi, la vérité est mon combat. » (Shri Mahesh)

http://lejournalduyoga.com