L’énergie

yoga-science-de-vie-energie
L’énergie – le prâna – les cinq souffles organiques.
« Cet atman subtil, il faut le connaître par l’esprit ; en lui le souffle est entré sous ses cinq formes.
« Mundala Upanishad, III, 9, op. cit.

L’énergie ou le prâna, l’énergie de vie action et réaction dans son yoga créées par la posture, les mudrâs, et les bandhas. A son passage et lors des postures, chaleur interne rencontre la fraîcheur de l’extérieur. Du dedans vers le dehors et inversement, équilibre physiologique dirigé par notre respiration. « Le but de la posture : sortir l’énergie latente de l’Homme « .

C’est alors que l’énergie émane du prâna « souffle vital ». Énergie et prâna cohabitent ensemble dans la conscience de l’être et le quitte en même temps.
L’oxygène lie à l’énergie, est absorbé par le sang et utilisé par l’appareil circulatoire. Le sang oxygéné circule pour irriguer le cerveau, tandis que l’énergie (prâna) fait fonctionner subtilement le cerveau. L’énergie est transportée à toutes les parties du système nerveux, pour en développer la force et la vitalité.
Tout dans l’univers est manifestation, distribution ou transformation d’énergie. Lorsque nous pratiquons nos asana, nous partons de notre énergie intrinsèque vers une énergie cosmique.

En yoga, on dénombre cinq souffles organiques : prana, apana, samana, vyana, udana. Prana possède ici un sens restrictif par rapport à la notion de prâna⇔souffle vital. Ainsi la vie est représentée par ces cinq souffles qui circulent dans le corps. Pour leurs bon fonctionnement, deux éléments sont essentiels : la conscience shiva et l’énergie shakti.

Savoir et agir sont les deux préoccupations essentielles de la vie : les actions naissent de la connaissance, et s’il n’y a pas d’action, il n’y a pas de vie. La connaissance est l’expression de notre esprit, alors que les actions sont des expressions du prâna, souffle vital.

Le prâna n’est pas simple respiration, il est la vitalité primordiale dans toutes nos activités dynamiques intérieures. Il est derrière toutes les actions d’un être vivant.

« Prana (esprit, vie, souffle), moi seul, en me divisant en cinq, soutiens ce corps et le maintiens ». Prashna Upanishad, II, 3, Maisonneuve.

Les cinq fonctions symboliques de prâna.

Prâna est la fonction de réception,

Apana est la fonction d’élimination,

Samana assure l’équilibre entre prâna et apana, il permet l’assimilation et la digestion de tout ce qui est absorbé par le corps (solide, liquide, gaz).

Vyana assure la fonction de diffusion, il distribue l’énergie à travers le système circulatoire.

Udana siège dans la gorge permet la prise de conscience et l’élaboration du langage.