Le nidrâ-yoga Védique

Le nidrâ-yoga – État entre veille et sommeil où il y a contact entre les strates du subconscient et de l’inconscient.

Dans le lâcher prise, expérimentons lors du nidrâ yoga, les allers et retours de l’être matière vers l’être cosmique et inversement. Nettoyer l’être des filtres de l’égo et découvrir ou retrouver son intériorité joyeuse. Paix intérieure, le mental et les sens stables.

Lorsque j’étudiais, avec Shri Mahesh nous abordions cette étape en dehors de la pratique hebdomadaire car nidrâ-yoga n’ai pas systématiquement proposé lors des pratiques de hatha-yoga.

Yoga∼union ou conscience focalisée.

Nidrâ∼sommeil

En sanskrit Yoga-nidrâ signifie Yoga du sommeil. Le sommeil c’est l’espace de notre inconscient. Le Yoga c’est l’union, l’union du corps, du cœur, du mental, et de l’esprit afin de permettre la prise de conscience, d’amener la lucidité, l’observation de ce qui échappe à l’attention. Le nidrâ-yoga est l’infiltration, la pénétration de la conscience dans cette zone obscure, opaque, inerte que représente le sommeil.

Pendant la séance de nidrâ-yoga on peut paraît endormi… seulement la conscience s’ouvre à des niveaux profonds. Nous pouvons dire que nidrâ-yoga nous fait explorer pratyahara et nous mène même aux états de concentration du mental dhârana et peut-être même vers le méditation dhyana et la contemplation samadhi. En ouvrant les portes du pratyahara, c’est venir de l’extérieure et glisser vers la profondeur de son être.

Swami Veetamohananda nous enseigne le nidrâ-yoga selon la tradition védique :

« Le nidrâ-yoga c’est faire l’expérience d’un état dans le quel nous ne sommes plus conscients des indriyas (facultés de perception et d’action) et de tous les ismes pour être l’égo connecté à la Pure conscience ».

D’origine tantrique, lors de nidrâ-yoga selon la tradition védique, et de la répétition de mantra (son), subtilement nous traversons les différents niveaux de conscience. Cette dernière purifiée, s’exprime dans chaque cellule de notre corps ensemble, et a une action sur les mémoires passées. Différemment qu’en relaxation ou hypnose, les samskaras ou impressions, mémoires du passé constituant chaque individu, au retour de nidrâ-yoga, les samskaras sont transformées, brûlées.

Comment se déroule la séance ?

Durant la pratique de yoga-nidrâ de tradition védantique, on part d’une première visualisation le Dharana ou concentration sur une énergie supérieure qui va élever notre niveau de conscience pour se connecter à une énergie supérieure.

Ensuite nous allons utiliser des mantra, très simple ou plus élaborés en faisant une rotation de conscience et en insufflant la vibration de ces mantra dans les différentes parties du corps. Le but est de purifier nos énergies.

Toujours dans la purification, une autre phase, sur les prânâyâma sur les cinq prâna. Il y a cinq prâna différents qui participent à différentes fonctions en nous… nous sommes en position assise (ou coucher si la posture assise est trop inconfortable ou si endormissement, sur une chaise).

Suite aux phases de purification, vient la dernière phase, où on reste dans cette qualité d’énergie. Tout ceci agit en nous, nettoie, purifie et toutes nos impressions du passé sont nettoyées, purifiées également.

Nous avons plusieurs thèmes à notre disposition.

La fréquence et la durée : ressentir les énergies du moment. Il est intéressant de varier le thème. La durée du 40′ à 60′.

 

Une réflexion au sujet de « Le nidrâ-yoga Védique »

Les commentaires sont fermés.