La relaxation dans l’histoire

yoga-science-de-vie-feuille_eau

La relaxation dans l’histoire

Le mot relaxation vient du latin relaxatio dont la traduction est détente, relâche, repos. Il est lui même dérivé du verbe relaxare qui signifie desserrer, relâcher des liens, relâcher un prisonnier.
Le mot apparaît au XII siècle. avec comme sens initial de pardonner et conservera d’ailleurs ce sens dans l’expression juridique relaxer, synonyme de remettre en liberté. On peut ainsi considérer que la relaxation permet de se remettre en liberté, de libérer nos énergies, nos résistances.
Au XIX siècle la racine relaxatio se mêle à l’ancien français relanssacion terme de médecine signifiant l’action de relâcher, de desserrer un pansement pour quelques temps plus tard son sens actuel de décontraction musculaire.
Le mot évolue XX siècle, jusqu’à sa forme pronominale se relaxer qui désigne les procédés actifs de la détente psycho-corporelle et par extension populaire les états de détente (Brenot-1997). Beaucoup de définitions ont été proposées pour décrire les états de relaxation.
P. Geissmann et R. Durand de Bousingen (« essai de définition de relaxation » dans les méthodes de relaxation) en donnent eux-mêmes plusieurs : « La relaxation est une technique de recherche d’un repos le plus efficace possible en même temps que l’économie des forces nerveuses mises en jeu par l’activité générale de l’individu ».
La relaxation est une tentative de se libérer physiquement mais aussi mentalement, intellectuellement et affectivement d’une contrainte.