BlogRespiration

Technique du prânâyâma

yoga-science-de-vie-bandhaMise en oeuvre des techniques du prânâyâma

Dans cette mise en œuvre, le pratiquant cherche dans un premier temps à maîtriser le souffle et à ralentir son rythme respiratoire. Ce dernier s’obtient :

par le prolongement de l’inspiration et de l’expiration, et à la maîtrise des muscles l’inspirateurs et l’expirateurs. Par l’augmentation de la pause respiratoire.

Du moment où le pratiquant sait diriger l’air dans ses poumons et placer son impact corporel, le pratiquant peut alors s’engager dans le contrôle de l’entrée et la sortie de l’air. Un organe permet ce contrôle : la glotte qu’il nous faut bien relâcher après chaque rétention.

Quelques exercices :

  • le contrôle de l’air sur l’inspiration ou puraka
  • le contrôle de l’air sur l’expiration ou rechaka
  • le contrôle de la rétention du souffle ou kumbhaka qui peut se placer après une inspiration complète antara kumbhaka ou après une expiration complète bahya kumbhaka.

Il sous-entend qu’il nous faut lier à ces techniques de prânâyâma, les techniques des bandhas et des mudras.