BlogRéflexion

Pourquoi yoga-science-de-vie ?

Il serait vain d’essayer de déterminer à quel moment précis, le yoga fut codifié. Il n’est pas retraçable à l’échelle humaine, il est considéré comme « système de guérison naturelle » et son évolution s’est faite  graduellement pendant les périodes de l’histoire. On le fait remonter au temps du créateur et selon la tradition, ce fut Shiva qui dévoila à son épouse Parvati ainsi qu’aux sages, yogis afin d’apporter à l’humanité que le yoga est un « système de guérison »dite naturelle. Il ne faut pas confondre  « système de guérison naturelle » et médecine siddha et ayurvédique qui sont des traitements scientifiques et sont retracables quant à leurs origines afin de connaître leurs histoire. On sait que la médecine siddha utilise pour ses traitements , des minéraux et des métaux. Elle n’inclut pas la chirurgie au contraire de la médecine ayurvédique qui utilise, elle, des plantes. Les anciens utilisaient le yoga comme discipline préventive pour la santé corporelle et également le développement spirituel. Les médecines siddhas, ayurvédique et le yoga sont indépendants les uns des autres.

Le yoga nous fait poser cette question: qui suis-je ?

Yoga science de vie ou yoga dans expérience de la vie puis dans sa philosophie. Pendant notre yoga, nous ramenons à la surface, le trésor enfoui dans les profondeurs du cœur. Nous passons par la disciples de la posture (du corps) pour expérimenter la vérité. C’est un éveil à la réalité de la vie et dans l’expérience se fondre confiant dans cette dernière. Cet apprentissage passe par l’enseignement d’un maître et également par notre guide intérieur.

A la question vient plusieurs réponses: Je ne suis pas uniquement ce corps, ce mental, cette émotion !

Pour que notre guide intérieur, et que l’expérience puissent s’exprimer il nous faut apprécier le silence, le laisser s’installer ainsi le mental va se taire.

Nous sommes matière et énergie tout comme univers. Le microcosme dans le macrocosme et inversement, La matière ne peut exister sans l’énergie de même il n’y a pas dégagement d’énergie sans matière. Pour faire l’expérience de notre yoga, nous allons frotter notre posture à des éléments primordiaux: Ether (Akasha), l’Air (Vayu), le Feu (Tejas), l’Eau (Ap), la Terre (Prithvi). Le corps est composés de ces cinq éléments et ses fonctions physiologiques s’exercent par l’intermédiaire des trois substances: solide, liquide, et gazeuse qui proviennent de ces cinq éléments primordiaux. Le maintien de la santé est du au bon équilibre de ces trois substances qui co-existent dans chacune de nos cellules. La science de guérison de la médecine traditionnelle utilise les médicaments pour guérir les maladies dans le corps. La science de guérison naturelle du yoga, a une action d’expérience préventive et curatif dans la pratique corporelle, de purification, du souffle, de la stabilité du mental, des diètes et de la globalité de l’être.

Les fonctions vitales dans la science de vie du yoga sont au nombre de cinq se nomment vayu qui désigne également l’air.

On pourrait comparer le Vayu au système nerveux cérébral et sympathique de la médecine moderne.

Prana vayu représente l’aspiration localisée dans la bouche et les narines.

Prana représente la fonction vitale qui est l’ingestion, le mouvement centripète dans la matière que l’on retrouve dans l’inspiration et dans le fait d’avaler de la nourriture ou du liquide.

Apana vayu représente l’expiration localisée dans l’extrémité anale.

Apana représente le mouvement centrifuge dans la matière, basé sur la loi physique de la répulsion. L’organisme assimile ce dont il a besoin et ce qui lui convient et se débarrasse par l’éjection ce dont il n’a pas besoin. Ce sont toutes les formes d’élimination.

Un exemple: la semence est reçue dans la matrice par prana vayu et expulsée comme progéniture par apana vayu.

Le premier aspire l’air dans le corps, le second l’expulse du corps. Ainsi tous les mouvements de la matière peuvent être force centripète ou centrifuge, l’attraction ou la répulsion.

• Samana vayu aide à la digestion ou l’assimilation.

Vyana vayu aide à la circulation du sang.

Udanaya vayu action dans les passages respiratoires supérieurs.

L’air et l’énergie sont les premiers moteurs de la force nerveux du corps et de la force de vie dans notre yoga.

La stabilité des substances, liquide, solide et gazeuse est contrôlée par la partie supérieure du système respiratoire. Ces trois substances jouent un rôle important sur le sang et la lymphe, les muscles, les tissus, les os et aussi plus subtil, les hormones femelles et mâles.

Yoga science de vie. Sur le plan individuel et sur le plan mondial, la discipline corporelle du yoga, du yoga-nidrâ et de la méditation créée l’harmonie intérieure et leurs pratiques amenuisent les discordances.

C’est le but du yoga: amener l’homme à la vérité et au bonheur en le faisant avancer sur la voie de la réalisation. Le yoga est immuable et pourtant toujours changeant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.